Voilà donc toutes les pages de l'ancien site réunies ici pour plus de cohésion et cohérence. Hésitez pas à me contacter si vous avez des photos / enregistrements / etc... à partager.

QUESTIONS/REPONSES: Luc "hunchbacks"

Un "Questions / Réponses" avec le bon gars Luc ! Aaaahhh que de bons souvenirs avec les Prostates, le groupe qui à ses concerts distribuait la mythique « bière des Prostates » avec sa jolie petite étiquette, puis avec les Hunchbacks qui seront de tous les mauvais coups ! Maintenant il joue avec Shoot The Dogs et ça le fait carrément !

-Comment t’es-tu retrouvé à être actif dans la scène stéphanoise ?
ça a commencé comme ça : on jouait Johnny B. Good et « Les martiens attaquent » (-des Vierges !-ndm) à 2 avec un copain sur nos guitares, puis comme on savait pas chanter un autre nous a rejoint, et puis on a décidé de monter un groupe juste pour une fête de fin d’année : on a recruté un copain qui avait une batterie et un autre qui jouait de l’harmonica. Années 80, période « alternative » on  voulait appeler notre  groupe les Kystes, parce que le chanteur avait un kyste au cul, et à chaque fois qu’il se le faisait enlever il repoussait. Mais ça l’a pas fait rire, alors on s’est appelé les Prostates, on a fait ce concert qui a été un succès (évidemment, on jouait devant  nos potes), y avait un grand article dans le journal avec nos tronches du coup ça nous a  motivé et on a  continué !

Tout ça grâce au punk rock, qui nous a montré que c'était pas la peine d'avoir étudié la guitare pendant x années pour faire un groupe, que t'étais pas obligé d'être journaliste pour écrire, ni d'être éditeur pour publier : une photocopieuse suffit.



-Premiers méfaits, premières activités ? Et qu’est-ce qui te motivait alors ?
Premiers méfaits : les Prostates donc. La motivation, c’est toujours pareil :  pour rigoler et boire des bières ! De ce côté-là, nom de Dieu,  le contrat a été bien rempli.

En parallèle j’animais aussi une émission punk rock avec Laurent (qui, avec son asso des Productions du Hasard, avait organisé les concerts des Batmen et des Celibates Riffles à St-Etienne) : « Opinel Lobotomy » (y a pas du jeu de mots là, hein ?) sur Radio Forum tous les vendredis de 19h à 20h. On passait nos skeuds et nos K7 : De Crass à Husker Dü en passant par les Cramps, Tav Falco et bien sûr toute la scène française ! On annonçait les concerts aussi, et on faisait des compte-rendus de ceux auxquels on avait assisté (et on en voyait pas mal). Mais bon, on n’était pas très drôles, et on n’avait pas des voix très radiophoniques ! Le générique de début c'était "Up Two Three Four" de Sid Presley Experience, celui de fin un instrumental des vierges.

Quand la radio a coulé, ben.. on a arrêté !

-Tu peux faire un petit historique de ton activisme au cours des années, dans cette scène ?
Je peux, je peux, mais j’ai pas de cerveau et j’ai du mal à me rappeler les dates !
Pour les groupes : Prostates, avec divers line up 1986/87 - 1991 (?)
Hunchbacks avec aussi divers line-up : 1994 (?) - 2005
SHOOT THE DOGS 2006 - et ça continue !

Radio : Opinel Lobotomy 1986/87,  peut-être 88, je sais plus
J’ai organisé qu’un seul truc : la RAMONES BATTLE cette année (2010) à l'Entre-pots café, grâce à l'asso dont je fais partie DEAD DOG RECORDS

-Quels sont tes meilleurs souvenirs de la scène stéphanoises en tant que participant « actif » ? Et en tant que « public » ?
Bon, je t’avertis Maz que c’est pas pour faire vieux con ou dire « j’y étais », mais c’est vrai que les concerts qui te marquent le plus sont les premiers que tu vois, quand t’es même pas majeur… donc les meilleurs : La Souris Déglinguée / Paranoïd City / Ich Libido salle Jeanne D’arc en 81 ou 82, parce que c’était le premier et qu’on avait peur de se faire casser la gueule (on savait pas ce que c’était des punks et on flippait un peu !), TOUS les concerts d’OTH (surtout le premier à la maison de la culture avec Panik LTDC), Wunderbach, encore la Souris au lycée Mimard, les bérus à la patinoire (-c’était au Hall Gaty !-ndm), les Celibates Rifles et les Batmen au crêt de Roc, les King Size et les Chihuahuas au Marquis Café, Parabellum à l’Arma, Fleshtones à La Fouillouse, les concerts Crypt Records de Nerfs à Vifs à l’Entre-Pot : Dirtys, Dm Bob, Ass Dragers, Beguiled, Jack Oblivian, KID CONGO, les Wampas au Mistral (putain ce que j’ai pu rigoler), TOUS les concerts des Dickheads (Bateau Ivre, Ecume des jours, MCC et autres, et surtout celui avec les CHACAUX à l'entrep'), les TV Killers  à l'Entrep (ou au Mistral ?-entrep’ !-ndm), les Shaggy Hound (c'te classe !) , les No Talents à l'Entrep',  Bushmen au Mistral, Greddy Guts au Ranc Art, Deniz Tek et  Kent Steenman à l'Entrep', Yage au Bateau Ivre,  Métal Urbain, Demolition Doll Rods au Thunderbird, Warum Joe, Dumbell au local 100 %, Jessie Evans à l'Assommoir,  Thomson Rollets à l'Hymalayan, allez j'arrête là ça va faire catalogue!


 Hunchbacks

-Les pires ?
Les pires c’est ceux que j’ai raté, et ça fout bien les boules (Casualties, Pleasure Fuckers, Bikini Kill : je suis arrivé c’était fini, Hot Pants…) Franchement y a bien parfois des concerts un peu moyens (ou plutôt dans des styles qui me font moins bander), mais tu trouves toujours des potes pour tailler le bout de gras...
Et puis y a les concerts des Prostates ou Hunchbacks où  on a joué comme des merdes et où on a eu l'impression de bien se griller,  mais là je te fais pas la liste.

-Quelles sont pour toi les forces et les faiblesses de la scène locale ?
La force : y a plein de groupes, et plein d’assos (enfin… si DCA et Nerfs à Vifs ne disparaissent pas!), plein de concerts d’organisés : y en a pour tous les goûts. Un bon site www.sainte-underground.org, grâce auquel tu arrives à savoir ce qui se passe en ville.

Les faiblesses : peut-être que le public vieillit. (moi en tout cas c'est sûr) Pas toujours beaucoup de monde aux concerts, des fois tu te demandes pourquoi. Et puis c'est toujours un peu les mêmes. Les groupes ont du mal à sortir de la région (pour un State Poison qui tourne au Japon, combien restent dans le coin ?).  Je trouve aussi qu'il n'y a pas trop de groupe punk / oï / 77 ou garage,  par rapport au hard core / Emo Core / Post punk. Et puis  on n'a pas de salle rock'n'roll (style 200 / 300 places, que des asso pourrait louer pas trop cher et en gardant le bar et  ne me parle pas du Fil, pfff..)

-Tes 5 skeuds stéphanois préférés ?
à part ceux des Hunchbacks (ben ouais, j’aime bien ce qu’on a sorti !) :

- Le 45 tours des Dickheads sur Combat Rock
- Le 33 des Dickheads et le 45 rouge sur One By One
- Le Cd démo des Chacaux
- Le 45 t des Protex Blue (celui avec Meanwhile, anp ep je crois)
- Le Perfect Pack

-Tes activités actuelles ?
SHOOT THE DOGS ! On vient d’enregistrer avec Jacko et Olaf, 12 titres dont on est bien contents… (mais bon, on est toujours contents ! ) allez voir là : www.shootthedogs.com ou www.myspace.com/shootthedogs .

Puis faudra bien qu’on fasse la RAMONES BATTLE # 2, parce que pour la première on a bien rigolé (sauf Lionel aux entrées) www.ramonesbattle.com

-Un truc que t’aurais à rajouter ?
Tu crois que j'en ai pas assez écrit, nom de Dieu ! T'es jamais content !
Allez je passe une annonce : j'ai plein de disques des Hunchbacks à vendre, qui c'est qui en veut ? Tarifs dégressifs à partir de 30.
ACHÈTE LE DISQUE DE SHOOT THE DOGS qui va sortir, parce qu'on est vraiment fauchés.
Ami lecteur, la prochaine fois que tu me rencontres,  PAYE MOI UNE BIERE. Ou deux. Et aussi :
Début Septembre (le 7 je crois) : manif contre la réforme des retraites : viens bordel ! ça te plait de bosser jusqu'à je sais pas quel âge, pour toucher peau de Zob en plus ? Non? et ben fais grève et rendez-vous devant la bourse!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire