Voilà donc toutes les pages de l'ancien site réunies ici pour plus de cohésion et cohérence. Hésitez pas à me contacter si vous avez des photos / enregistrements / etc... à partager.

PROTEX BLUE (1997-2001)

PROTEX BLUE aura existé de 1997 à 2001. Là, je vous mets tous les trucs enregistrés durant l’année 1998.

Dans le dossier à télécharger, je vous ai mis les 3 premiers enregistrements du groupe, tous les 3 datés de 1998, donc, à l’époque où le groupe sonnait encore comme un croisement improbable entre les New Bomb Turks et Stiff Little Fingers, avec les Ruts et Operation Ivy veillant au dessus du berceau. Bref, du punk-rock énergique couplé sur une paire de titres à des soubresauts reggae / ska ou des accélérations HC.
Dans le détail ça donne :

SESSION de MARS 1998
« Parasite »
(tiré de la compile k7 du zine « Little House »)
« Freaks motherland » / « Move » / « Already dead » / « Meanwhile »
(tirés du 45t « A.N.P. E.P. »)
« Coffin »
(tiré de la compile « So many friends of them »)
« A little paranoia » / « Piss off »
(tiré du split CD avec The CHINKEES)
« Eeek a mouse ! » / « Derry’s finest calendar »
(inédits ! !)

SESSION de JUILLET 1998
« Your favourite assholes » / « If you fail » / « Drunk gonzales / skinhead medley »
(tirés du split CD avec The CHINKEES)

SESSION de OCTOBRE (rouge !) 1998
« Don’t you try »
(tiré de la compile « That’s the way cookie still crumbles »)
« Wailing paddle »
(tiré de la compile « Don’t fuck with Saint-Etienne »)
« Alleyways »
(tiré de la compile « High Voltage ! »)
« White riot »
(tiré de la compile « The Clash on parade vol 2 » ; mais dans sa version non masterisée vu que ces cons l’avait accéléré sur le disque !)

17 titres à choper là !



Tout de suite, la suite: dans un premier dossier à récup' là je vous ai rippé tout ce que le groupe avait enregistré durant l'année 1999, soit:

   -"Wire" et "Fancy" tirées du dernier enregistrement du groupe avec Olivier de Sixpack à la guitare. Deux titres qui figureront respectivement sur les compiles "Resistance - Solidarité anitifasciste" et "Mort ou vif 89-99".
   -l'intégralité des sessions qui ont donné l'album "Thirst album" publié par Dialektik Records, mais dans leur version "pré-mix", c'est à dire avant le mix final et le mastering, vu que ce disque sonnait quand même grave comme de la merde... Là, du coup, ça a beau être un peu "brut" et manquant de relief, c'est toujours moins pire que ce qui était sortit à l'époque, ahaha !
   -Six titres live dans un festival à Rennes en 1999. Le son est typique "sortie table de mixage" donc avec beaucoup trop de chant, mais ça passe à peu près. Quatre de ces titres sont sortis sur une compile appelée "Dance Ska La 99".

Dans un deuxième dossier ici on trouve:

   - l'intégralité de l'album "Muckrackin'", à mon goût le meilleur skeud du groupe, ou au moins le plus aboutit, enregistré en été 2000.
   - "Users", le dernier titre du groupe, enregistré au printemps 2001 soit quelques mois avant le split, et sortit à l'époque sur la double compilation internationale "ReggaeMartxaSka".
   - la suite du livret devant accompagner le projet d'anthologie en triple album qui s'est entre temps transformé en une compilation de 38 titres sous format LP + CD, uhuhuh ! Il s'appel "La presqu'intégluttes, 1997-2001" et doit être dispo dans les bonnes distros. Y'a plein d'indications sur les morceaux, des trucs marrants, des tofs, etc...


Maintenant, je conclue en quelque sorte le sujet avec un petit topo sur les Muckrackers S.E.
Donc voilou, quelques mois après le split du groupe stéphanois, cinq ex-membres du groupes se décident à remonter un truc, épaulés par Junior de Boxing Elena. Ils rajouteront vite fait un S.E. à la fin du nom (pour Saint Etienne, pas pour straight-edge !!!) vu qu'un groupe du même nom existait déjà et se lancent dans un registre au départ plus axé ska 2Tone / rocksteady que punk-rock, mais qui évoluera de plus en plus vers un mélange "ska et punk" au fil du temps... à la Protex, quoi !
En deux ans (et des brouettes) d'existence, ils donneront une petite trentaine de concerts et sortiront un album publié en joli vinyle 25 cm et en vilain petit CD.


Dans le dossier A RECUPERER ICI je vous ai mis:

- "Kingston advice", le seul titre inédit du groupe et son dernier enregistrement quelques mois avant le split. Cette reprise "punkifiée" avait été mise en boîte pour une compile Anglaise de Tribute au Clash qui n'est jamais sortie...
A mon avis, le meilleur enregistrement du groupe, et très certainement le plus proche de leur son "live" qui était beaucoup plus punk-rock que l'album. Dommage d'ailleurs que les derniers titres du groupe dans une approche plus musclée, donc, n'aient jamais été enregistrés...
-"Red rosa skank", premier enregistrement du groupe, en 4 pistes. Enfin, en "3 pistes et demi" vu que le 4 pistes à K7 utilisé n'était pas plus opérationnel que le groupe, ahaha. Cette version de cet instru skinhead-reggae figurait sur la compile CD "Don't fuck with Saint Etienne" et était infiniment meilleure que celle de l'alboum.
-6 des 11 titres de l'alboum (si vous le voulez en entier, j'imagine qu'en fouinant on doit pouvoir encore trouver une copie sur une paire de distros ? Hé, on va pas toujours tout vous amener sur un plateau, hein !)

Il me semble qu'il existe aussi sur bandes une reprise de La Souris Déglinguée mais je crois qu'une manip' malencontreuse en avait effacé toute la piste de chant, hohoho, les gros losers !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire