Voilà donc toutes les pages de l'ancien site réunies ici pour plus de cohésion et cohérence. Hésitez pas à me contacter si vous avez des photos / enregistrements / etc... à partager.

QUESTIONS/REPONSES: Fabien "Gunther"

Un « Questions / Réponses » avec un bon gars de Montbriz’, Fabien aussi connu sous le surnom de Gunther. Après avoir joué dans divers groupes HardCore (Twist, Disagio, Ken Park) il se distingue depuis déjà quelques années dans la scène Hip-Hop sous le nom de Requiem. Après un CD du nom de « Catharsis », on le retrouve pour des featurings sur le dernier skeud des exxxxcellents Redbong (« Divisés (pour mieux régner) ») et au sein du Skyzominus Crew ! Et n’oubliez pas : « le gugunth fait peur aux enfants » ! !

  -Comment t’es-tu retrouvé à être actif dans la scène stéphanoise ?
Par hasard, je suivais mes potes qui écoutaient de la musique alternative, j'avais envie d'être différent des mecs qui écoutait de la musique de boite de nuit. Je me sentais mieux avec mes potes qui écoutaient du punk et autre saloperies alternatives. J'étais surtout un suiveur. Mon premier concert a sainté ce fut Seven Hate à l'Entrepôt. Les potes de Dolu (aka Dulo !! - ndm) avaient payé leur caisse a l'époque et je les remercie pour ça.

-Premiers méfaits, premières activités ? Et qu’est-ce qui te motivait alors ?
Je dirai que ma carrière de punk commence avec TWIST un groupe de noise hardcore metal ou un truc du genre. Ce qui me motivait c'était être avec mes copains, faire des concerts, chier sur cette société, exprimer mon mal être, faire la teuf, rencontrer du monde, voyager, avoir des relations sexuelles avec des personnes du sexe opposé (ce fut mon plus grand échec d'ailleurs...)

-Tu peux faire un petit historique de ton activisme au cours des années, dans cette scène ?
A part jouer dans différents groupes ce qui implique des  tournées, la sortie de disques etc... ce qui prend des plombes vu notre manque de professionnalisme. J'ai participé à l'organisation de concert avec La Source Furieuse. On faisait ça surtout sur la plaine( le lieu d'où je viens avec mes potes). Quelques actions politiques qui ne sont pas lié directement à la scène mais qui en découle: actions antifa, anticapitalistes, pour le droit des animaux etc....


-Quels sont tes meilleurs souvenirs de la scène stéphanoises en tant que participant « actif » ? Et en tant que « public » ?
en tant que participant je n'ai pas de très bon souvenirs mais plutôt des expériences fortes. Chaque concert a sainté est stressant car tu joues devant des gens que tu recroises, ils te jugent, c'est toujours difficile selon moi.
En tant que public surtout les concerts de 97 à 2002 / 2003, car tout était nouveau pour moi donc forcément c'était plus fort comme sensation. L'époque du Mistral reste de supers années.

-Les pires ?
Lorsque les autres membres de Ken Park m'ont censuré un texte qui critique la scène punk sous prétexte que c'est pas gentil. Je croyais que en tant que punk j'avais le droit de tout dire. On m'aurait menti.
Le concert ou les CRS chargent sur la place Jules Guesde avec des arrestations en prime.
Le pire du pire le concert de Mick Oi quand Willy est mort. Je n'oublierai jamais.

-Quelles sont pour toi les forces et les faiblesses de la scène locale ?
Les forces: il y a beaucoup de groupes qui se renouvellent, des bons zicos, des organisateurs carrés qui défraient les groupes, les logent et les nourrissent de manière convenable.
Les faiblesses: un vieillissement alarmant, un manque de fun évidant, une désolidarisation de la lutte de classe en contrepartie d'un centrage politiquement correct épuisant.

-Tes 5 skeuds stéphanois préférés ?
Y'en a trop et je veux pas faire de jaloux


-Tes activités actuelles ?
Gagner ma vie en tant que salarié dans une boite d'export. Monter mon club de krav maga et faire plus de concert avec mon collectif hip hop, le Skyzominus Crew

-Un truc que t’aurais à rajouter ?
Si tu es pas avec moi tu es contre moi.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire