Voilà donc toutes les pages de l'ancien site réunies ici pour plus de cohésion et cohérence. Hésitez pas à me contacter si vous avez des photos / enregistrements / etc... à partager.

Sainté underground, Class of 1992-94 !!


Bon, j'ai farfouillé un peu dans mes "archives" (ahaha) et j'ai décidé de vous faire une petite compile d'enregistrements des groupes qui constituèrent l'Underground stéphanois entre 1992 et 1994.
La première "scène" stéphanoise au sens strict, sans faire offense aux groupes précédents (Internal Exil, S.D., TCPCM, Traczir, Torse, etc...).
Une scène qui "s'organisa" sur des bases assez saines et par rapport à des réalités aléatoires. Les groupes allaient du punk pur et dur à la pop à l'anglaise sans que cela ne gêne grand monde, les fonctionnements étant similaires d'un combo à l'autre. Les "bars concerts", pour des trucs un peu rock, ça n'existait tout simplement pas. Ou alors, fallait faire du blues-rock et tu pouvais espérer jouer une fois dans l'année au Marquee café ! Le Mad's Co., seule asso qui organisait régulièrement des trucs underground (au Mistral), n'était alors pas très chaud pour mettre des groupes stéphanois en première partie, les groupes se prendront donc en main pour organiser eux-mêmes leurs concerts, changeant régulièrement de bars (après s'être grillé !). Ces concerts sont de super souvenirs puisqu'ils attiraient systématiquement un public nombreux, enthousiaste et curieux; rien que pour ça c'était vraiment une super époque !


Par contre, c'est certain, la plupart des groupes jouaient comme des pelles et surtout, enregistrer relevait du parcours du combattant. Les studios étaient hors de prix (du style 1500 balles la journée minimum ! oué, 250 euros quoi !!) et les techniciens du son étaient invariablement des fans de Johnny ou de Gainsbourg (ou des deux) et méprisaient ouvertement les groupes. En plus, une fois sur deux, les mecs étaient complètement incompétents ! Du coup, les enregistrements sonnaient en général comme de la merde: je crois me souvenir que le 1er enregistrement de Sixpack avec Salim au chant sonnait tellement hard-FM qu'ils ne l'ont jamais sortit, pour vous donner une idée ! Il restait l'option "magneto 4 pistes à cassette" qui donnait lui des enregistrements crades et étouffés par le souffle... Les témoignages de qualité sont donc rares, mais j'ai fait ce que j'ai pû !
Rajoutons à cette effervescence la présence de nombres d'émission de radio (toujours sur Radio Dio): Let There be Rock, Préjudice, Garageland, Tranzophobia, Up For A beat...) et de fanzines: Violence, Zomba, Golgoth, Tranzophobia, etc...


Bref une bien bonne période où ça partait dans tous les sens et où, concrètement, la scène stéphanoise telle qu'on la connait s'est construite.
Pour plus de témoignages, vous pouvez vous taper les Questions / Réponses  où pas mal d'intervenants de cette période reviennent sur leurs souvenirs d'alors, et allons-y avec la sélection !

Le dossier A TELECHARGER ICI comprends les choses suivantes:

FUCKING JO
Le groupe H.C. qui suscita nombre de vocations ! Malheureusement, il n'existe pas grand-chose d'audible du groupe... je vous ai donc mis "Mr Zazi" live à l'Himalayan (un concert chaud les marrons !!) et "Second chance" elle aussi tirée d'un live et présente sur le compile "Mort Ou Vif".


SILICONE DAMAGE
Eux faisaient un peu figure de "grand-frères" vu qu'on retrouvait dans leurs rangs des ex-Internal Exil et Swimming Gregorys et qu'ils géraient en plus les locaux de Sauf Imprévu où quasi tous les groupes répétaient. Présent dans le dossier: "Amnésie" tirée de la compile CD "Mort Ou Vif" et "E.S.A." qui figurait sur le double 45t compilation "Fachons les Fachos".



BOREDOM
Une preuve que la scène de l'époque était très ouverte: Boredom faisait de la pop, très influencée par le Velvet bien sur, mais de la pop quoi qu'il en soit ! Dans un bon jour, ils t'envoyaient des sets d'anthologie se terminant par 10 bonnes minutes de feedback, quand même ! Quelque part entre le premier EP du Dream Syndicate et, surtout, les Pastels avec qui ils partageaient un amateurisme bricolé et revendiqué. Une partie du groupe s'exilera à Pôris et formera Temper (au moins un split 45t et un CD) tandis que le bassiste retournera en terre auvergnate pour fonder Part-Time Reaction (un split 45t avec Temper !).
Dans le dossier je vous ai mis "False start" de la compile 45t "Garageland" (donnée avec un  numéro du zine Tranzophobia), "Lover's gang" de leur première démo 4 pistes et "No you don't" extrait d'un concert de 1992.


NATIVES
Un trio qui aura connu une existence assez brève, avec entre autres Olaf à la batterie (ex-Libre Parole Aux Muets, futur-Perfect Cousins, Hunchbacks et actuel Shoot The Dogs), Yves à la guitare (ex-Rascals et futur-Les Chacaux). "Zooland" est tiré de la compile CD "Mort Ou Vif".


KANGA ROOS
C'était un peu le groupe-jumeau des Fucking Joe, dans un registre plus pop-punk, vu qu'ils partageaient deux membres. On y trouvait aussi le guitariste de Sixpack et l'ex-chanteur du même groupe, sans compter un batteur lunaire ! Il existe une démo 4 pistes très mauvaise donc ici je vous propose "Nice day" issue de l'incontournable compile "Mort Ou Vif", ainsi que "Pre red" et "In my town" chopées sur un enregistrement bien crade d'un live au Mistral.


FUNNY SHAKIN' STUFF
Assez loin du punk-rock eux-aussi, les Funny oeuvraient dans un rock'n'roll seventies influencé par les Stooges, Stones et consorts. C'était clairement le groupe qui te mettait l'ambiance n'importe où, qu'ils jouent sous un chapiteau à la plaine achille pour la Caravane des Quartiers ou dans un bar familiale au fin fond de Tarentaise (le bled dans la montagne, pas le quartier !). On les retrouvera ensuite dans Fouilla Tribe (un CD existe) et deux d'entre eux jouent encore dans La Clic. La chanson, "Change", vient de la compile 45t "Garageland".

NAKED BEAST
Ils étaient les représentants d'un style assez prisé dans la ville à cette époque là, une sorte de post-H.C. noisy / psychédélique-punk ! Le batteur avait joué dans Torse, le guitariste dans Swimming Gregorys (et plus tard dans Another Sound System Experience). Le bassiste joue toujours dans Binaire alors que Pif, l'autre guitariste, joue, je crois, avec Dich' (ex-Baton et Garce) dans un groupe Lyonnais dont j'arrive pas à me souvenir du nom, désolé désolé !! Le titre, "H/H" est tiré de leur 1ere démo et figure aussi sur le double 45t "Fachons les Fachos".

WORLD PETS
Je vous ferais un autre gros dossier de leurs enregistrements mais j'ai pas pu ici m'empêcher de vous rajouter deux chansons ! La première, "Favourite" vient d'un excellent enregistrement en acoustique à Radio Dio en 93, et la deuxième, "I'm guided" était sur le double 45t compilation "Désintegrons les intégristes".


PURPLE PILL EATERS
Groupe éphémère monté par 3 ex-Kanga Roos et le mythique "el Honcho !" ! Pas grand chose d'audible pour ces amateurs des Jam et des Saints, donc je vous colle "Don't push me around" live en 94 avec un son, hum, cryptique, et comme le public le disait à l'époque: "hommmmmbrééééé" !

el Honcho !

H.D.F.
Un groupe qui avait commencé sous le nom d'Overchat avec le batteur des Funny, pours se rebaptiser H.D.F. à son départ. Homme Des Forêts ? Haschich De France ? Hamani Dan François ??? Ils sortiront deux démos puis deux d'entre eux se retrouveront rapidement dans Perfect Cousins. "Vicious Circle" ici-présente, était sur la compile "Mort ou Vif".


Voilà, 17 titres en tout histoire de faire un tour d'horizon du sainté underground circa 1992-94. Bien sur, il manque plein de trucs... Horfield S.C., Baronchelli Fan-Club, Les Prostates, etc...
Impossible de refoutre la main sur l'excellente démo de BEND SINISTER, par exemple ! Peut-être le meilleur groupe de ces années là, d'ailleurs !
Aussi, je ne vous ai rien mis de SIXPACK vu que je mettrais l'intégrale de leurs enregistrements...
Mais si vous voulez des choses précises, ou mieux encore, que vous avez des documents audibles de cette période, hésitez pas à me contacter !


ps: mega-cool ! Le copaing Stef "Rad Party" vient de mettre sur SON BLOG la démo de BEND SINISTER dont je parlais plus haut !! Allez chopez ça, si le coeur vous en dit !
Du coup, hop c'est mon jour de bonté, je vous mets une interview des même Bend Sinister pour illustrer la chose (cliquez dessus):

Aucun commentaire:

Publier un commentaire