Voilà donc toutes les pages de l'ancien site réunies ici pour plus de cohésion et cohérence. Hésitez pas à me contacter si vous avez des photos / enregistrements / etc... à partager.

QUESTIONS/REPONSES: Skub "Toujours Rien"

-Comment t’es-tu retrouvé à être actif dans la scène stéphanoise ?
Actif, euu c'est peut être un bien grand mot héhé ... A l'époque moi et mon meilleur pote Raf on était au bahut à Rive de Gier, en fait on habitait dans la vallée du Gier entre Saint Cham et rivdoc, on  découvrait le punk, on  s’faisait royalement chier, on essayait de fuir vers de nouveaux horizons, le punk représentait pour nous un échappatoire parfait . Des fois on montait les mercredi et les samedis a Sainté voir et acheter des skeuds au
Bankrobber et puis aussi prendre contact avec les "zones locales" (à l'époque t'avais encore des bandes de gamins qui tapaient de l'eau écarlate place du peuple arfarf ), en 2003-2004 on assiste a nos premiers concerts au Saint Pier dans la "zone chaos", et Main dans la Main chez La france Pue. A l'époque, pas de transport, on dormait chez des gens qu'on aimait pas ,ça nous est arrivé de dormir dans la rue juste pour des
concerts. En 2003 aussi on rencontre deux autres punks et skins de Saint Cham dont l'un avait un groupe "Les Enfants Du Désordre" qui jouaient aux brocantes, fête de la musique, etc....
Après y'a mon ref qui était branché crust grind a l'époque qui a eu le permis, du coup là on a commencé a faire beaucoup plus de concerts, des fois  on dormait a Izmir....voila comment on a pris contact avec la scène ...

-Premiers méfaits, premières activités ? Et qu’est-ce qui te motivait alors ?
Alors fin 2004, après avoir pris réellement conscience de l'existence d'une scène locale, et qu'aussi le punk c'était pas bien dur a faire, on monte notre premier groupe : I.R.D (Internal Riot Desire héhé ... ) avec mon meilleur pote et deux autre jeunes de la vallée pas plus intéressé que ça par le punk. On donnait plutôt dans le ska-punk un peu franchouillard, on écoutait pas mal Ya Basta et Haine Brigade, on organise notre premier concert avec les Enfants Du Désordre dans un rade du coté du Crêt de Roch, "le Rencard", rade pas mal fréquenté par les rebs quadragénaires alcooliques, on avait pas de batteur, un synthé tout pourri en guise de boite a rythme, c'était assez chaotique, j’me rappellerais toujours de ce vieux rebeu bourré qui a la fin du concert me dit en titubant "toi t'iras loin !" arfarf ... ensuite on a fait pas mal de concerts a Sainté et dans la région...Pour moi les meilleurs moments connus avec ce groupe, c'était en 2006 au moment des manifs lycéennes CPE , par exemple ce fameux concert où on devait jouer dans un squat lyonnais, on attendait Raf le bassiste qui c'était fait coincer par les Crs et qui étais pas encore sur de sortir de gardav’ au moment du concert ....
A cette époque pas lointaine j'avais pas la même vision du punk et de la scène qu'aujourd'hui, y'avait ce côté romantique, les mots "anarchie " ou "squat" nous faisaient encore rêver , mais le truc en fait c'était surtout appartenir a quelque chose, d'appartenir au mouvement quoi, le punk c'était déjà mieux que tout ces beaufs qu'on voyait tous les jours autour de nous et à qui on voulait pas ressembler .. parce que dans la vallée du Gier, on se sentait un peu seuls quand même. Après, le groupe on le faisait surtout pour délirer , tuer l'ennui...

-Tu peux faire un petit historique de ton activisme au cours des années, dans cette scène ?
Ben euuu niveau groupes :
de 2004 a 2007 j'étais chanteur guitariste dans IRD (ska-punk avec des tubes un peu franchouillards...),on a sortit une démo et fait une vingtaine  de concerts.
En 2007 on a formé POSITION CRASH avec mon meilleur pote, mon frère, Tony des Hainemis D'Etats , Orianne la meuf de mon meilleur pote et Tom, un skin de Saint Cham. J'avais trouvé le nom a partir de l'album des Babylon Fighters , j'étais guitariste , on faisait du hardcore-punk un peu mélodique et bien punk rock dans l'âme  la musique étais coolos malheureusement niveau chant c'étais pas la même chose, y'avait pas
vraiment de paroles et sa s'accordait mal entre LA MEUF et LE SKIN  du groupe, du coup on a fait 2-3 concerts et on a splitté bien dommage ... mon ref s'est barré dans STATE POISON et moi, Raf , Tony et deux autres potes on a monté TOUJOURS RIEN en 2008, le  groupe punk rock qui nous correspondait vraiment, je suis le chanteur , on a sortit une k7 débu2009 et cette année on a fait notre première tournée. En tout on a du faire une quarantaine de concerts et je crois que c'est loin d'être fini, on s'entend vraiment bien et on a plein de projets ensemble ...
Coté orga : ben j'ai du participer vraiment  a l'organisation d'une poignée de concerts , et sinon sa m'est arrivé de filer des coups de main à droite a gauche ...
Coté autres : j'ai participé pendant a peu près deux ans a l'émission de radio La france Pue ...
Et sinon on avait  ouvert en aout dernier avec des potes un bar/local asso pour losers en tout genre en face de la fac, c'était un lieu assez marrant où on pouvait se retrouver trankilou et ou se croisaient des punx, skins, rapeurs, gens de la rue, maniaco dépressifs, étudiants etc ... malheureusement on a du fermer 7 mois après par ce que le gars qui nous prêtait le local a voulu nous en virer ... bien dommage... ça s'appelait "LA RAGE DEDANS ". On ne remercie pas du tout les gens de la scène qui n'ont jamais foutu un pied chez nous et qui qualifiais notre local de "repère a speed ".

-Quels sont tes meilleurs souvenirs de la scène stéphanoises en tant que participant « actif » ? Et en tant que « public » ?
Mon meilleur souvenir en tant qu'actif c'est fin 2008 où on avait organisé un concert de soutien avec des  potes et de vrais gens avec qui on s'entendait bien a l'Entrepot Bellevue pour les potes en zonz. On avait fait jouer que des groupes locaux punk et hip hop, on a d'ailleurs joué ce soir la avec les Toujours Rien , on s'attendait pas a ce qu'il y ai grand monde et finalement on a fait plus de 200 entrées, le tout dans la joie et la bonne humeur, et on a filé plein de sous pour aider les poteaux a cantiner ...
En tant que public , je dirais cette journée /concert en décembre 2007 , le jour du "mariage punk", en fait ça devait être le 22 décembre 2007. Y'avais Mathilde et Brett (deux punx de la scène locale ) qui devaient aller se marier a la mairie par ce que Brett c'est un ricain et qu'il fallait qu'il se marie avec une française pour des raisons de papiers, bref ...  Ce jour la y'a eu pas mal de monde différents, de punx même "divergents " de la scène locale qui s'étaient réunis a la mairie pour rigoler , foutre un peu la merde et se mettre une bonne grosse race dès 9 h du mat’. Ensuite on a tous été à la Poulaille, le squat du moment, pour se taper l'apéro et le soir  y'avait un putain de concert au Local Asso  avec deux groupes espagnols, ça tombe bien j'étais dans ma période groupes espagnols, et là j'ai vue LE groupe de l'année : INSOMNIO, un groupe punk rock de zaragoza , un peu hardcore, un
peu mélodique, un peu  80's,  bref comme j'aime ! J'ai finis la soirée dans un état de décomposition mentale avancée en écoutant toute la nuit le 1er Lp d'Insomnio face a, faceb, face a, face b...
D'une manière générale la période fin 2007 début 2008 reste pour moi ma meilleure période à sainté, c'était assez parfait, y'avais le Local Asso géré par les punx ou qu'on pouvait faire ce qu'on veux et juste a coté y'avait la Poulaille un squatt remplit de bons gars bonnes gates où je passais toutes mes journées, c'était un peu ma Mjc vu que j'habitais pas loin non plus ...

-Les pires ?
Y'en a aussi plein comme par exemple se faire refouler d'un concert pour des raisons de gros naze par des gens qu'on estimait quand même un minimum, assister au lynchage moral de mon meilleur pote, voir la scène sous son plus mauvais jour, aspects communautaires et intégristes des plus dérangeants, apprendre la mort d'un camarade, l'enfermement d'un pote, tous ces drames communs  à pas mal de gens de cette scène je pense... Y'a aussi toutes ces fois où t'arrives à un concert, y'a un super groupe qui joue mais tu ne vois qu'une bande de vieux cons inertes devant ...et toi tu t’la donnes ... tout seul ...

-Quelles sont pour toi les forces et les faiblesses de la scène locale ?
Les forces : y'a plein de groupes différents, plein de concerts, le Diy est de mise ... je pense que la scène stéphanoise est moins divisée qu'ailleurs et que les gens des différents "courants" sont plus aptes à communiquer, à se collisioner, faire des trucs ensemble ou des remises en question ...y'a beaucoup de passion dans cette scène tout le monde est un peu activiste à sa manière, on ne se contente pas de "consommer" le punk . Autre force, un rapprochement qui se fait petit a petit avec la scène hip hop underground et ça c'est une bonne chose aussi...
Les faiblesses: pour moi la grande faiblesse actuelle de la scène stéphanoise c'est quand même son vieillissement, bien sur j’veux pas cracher sur les vieux mais bon aujourd'hui j'ai 23 ans  et je me retrouve
bien souvent a être le plus jeune (avec quelques  autres qui ont a peu près le même age ) présent au concert. Une moyenne d'âge plus proche de la trentaine que de la vingtaine, c'est quand même inquiétant, quand je vais à un concert j'ai des fois l'impression d'être a un rendez vous de vétérans, genre une partie de pétanque. Certains ont tellement fait de concerts dans leur vie qu'on dirait qu'ils en sont blasés, c'est à peine si des fois ils regardent le groupe qui jouent devant eux ;  je ne dis pas qu'ils n'ont plus de passion, en tout cas elle ne transparaît pas directement. Quand je vais ailleurs, je vois quand même plus de kids aux
concerts, en plus ce coté vétérans installe une sorte de hiérarchie intrinsèque entre les gens ou les assos, un coté punk rock institutionnel, personne ne l'avoue vraiment  ...
... sinon y'a aussi ce coté communautaire, familial c'est sympathique mais des fois sa peux paraître oppressant....

-Tes 5 skeuds stéphanois préférés ?
Oula question difficile… J'aurais peut être plus parlé de groupes que de skeuds ...
Alors bon en premier je mettrais le split Protex Blue /Xiola Blue pour la partie Protex bien sur, premier skeud punk rock stéphanois que j'ai chopé. Le seul où je connaisse les tubes par coeur, je l'ai écouté et réécouté et ça me rappel de biens bons souvenirs... ou peut être que sinon je mettrais tout simplement la compile Sauf Imprévu 89-99 (« Mort Ou Vif ») que j'ai découvert récemment et qui est remplie de bons morceaux ...
Le reste du classement est plus exhaustif :
Le 1er ep de Chaos ZobZobZob avec le tube « il va y'avoir du saaaaaaaang »
L'album « Position crash » des Babylon Fighters (je sais pas si on peux vraiment parler de punk )
La démo des Hainemis D'Etats pour le coté affectif de la chose et parce que c'est devenu quasi
directement mes meilleurs potes dans la scène ...
Hier grâce a ton blog j'ai enfin pu écouter la 1ere démo des Internal Exil et je pense queçsa serait carrément digne d'entrer dans mon top 5...
Aussi j'adorais les Straight To Hell, pour moi c'était tout simplement le meilleur groupe stéphanois récent, bien dommage qu'ils n'aient rien sortit de concret avant la fin ..

-Tes activités actuelles ?
Ben la j'essaye de planifier une tournée pour les Toujours Rien, on part en Euskadi et là je cherche d'autres dates dans le sud ouest ..
Aussi on va essayer de sortir un EP d'ici le début d'année prochaine mais on est des gros fauchés ...
On désespère pas également de rouvrir un truc avec La Rage Dedans, le mieux serait un local à concerts comme le Local Asso mais c'est assez dur à trouver ...et puis je compte me lancer un peu plus sérieusement dans l'organisation de concerts, pour l'instant on en a fais qu'un sous le nom de "Teenage spits" mais on devrait en faire un peu plus dans l'année avec la même team le temps de prendre nos marques, s'organiser un peu plus sérieusement ...

-Un truc que t’aurais à rajouter ?
Euuu ben merci d'avoir suggéré ma contribution  et puis euuuu, sainté rules quoi !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire