Voilà donc toutes les pages de l'ancien site réunies ici pour plus de cohésion et cohérence. Hésitez pas à me contacter si vous avez des photos / enregistrements / etc... à partager.

PERFECT COUSINS (1994-1998)

Bon, les Perfect Cousins.
Formés en décembre 94  par Hamani, le bassiste, qui avait appelé des gars qui se retrouvaient sans groupes après avoir joué dans divers combos punk et HC de la ville.
Quelques concerts et à l’été 95, ils enregistrent 10 titres en un week-end, avec Olive Joffrin aux manettes (qui dans la même période a enregistré les Greedy Guts, TV Killers, No Talents, Weak, Cryptones, etc…). Huit titres sont gardés et verront le jour sur un album vinyl en format 25cm à la fin de l’année. 300 copies dont il fallu couper, plier et coller les pochettes à la main arggggghhh.
Le ton est très nettement power-pop punk, avec un chouilla de garage 60’s pour faire bonne mesure.
A l ‘époque ça plaisait pas trop aux fans exclusifs de H.C. violent, et je pense que ça doit toujours être valable aujourd’hui, héhé. Les influences étaient des trucs bien mélodiques mais rock’n’roll comme les Real Kids, Jam, Undertones, Saints, Prisoners…
Le groupe continue à jouer à gauche à droite et en mai 96 enregistrera 7 titres dans un studio à Annecy en un week-end, toujours avec Olive « la joff’ » à la prod’. Les chansons sortiront sur divers skeuds : 2 sur un 45t en vinyl vert (300 copies), 2 autres sur un split 45t avec SIXPACK (400 copies) et puis les autres sur des compiles vinyl :  1 sur le double 45t « DESINTEGRONS LES INTEGRISTES » (aux côté de Seven Hate, Goober Patrol, Mush, etc…), 1 sur le 45t  offert avec le n°12 du zine LARSEN (avec The Cheeks, Doctor Explosion…), et enfin 1 sur l’album de reprises d’AC/DC par les groupes stéphanois de l’époque (« DESCENDU EN FLAMME » avec Sixpack, Switchstance, DOB…).  
Par contre, à force de faire des concerts, le son s’est carrément musclé, et le tout sonne beaucoup plus punk 77 comme leurs apparitions scéniques de l’époque. Pour situer, on peut donner une liste des titres repris sur scène, d’ailleurs (et y’en a un paquet !) : « The way you touch my hand » des Nomads, « Cast of thousands » des Boys, « Sex beat » du Gun Club, « My perfect cousin » et « Jimmy Jimmy » des Undertones (forcément !), « What’s my name » du Clash, « Todd’s killings » des Angry Samoans, « Nothing » de Negative Approach, « Another girl, another planet » des Only Ones ou « Soul shakedown party » des Wailers en version Ramones ! ! Et, bien bourrés à la fin des concerts à domicile, tout le premier album de La Souris Déglinguée ! !
En 97, rebelotte, après un petit enregistrement 4 pistes bien furieux, les revoilou qui se retrouvent dans leur local de répet’ avec un 8 pistes et la Olive. Six titres sont mis en boite en deux jours, mais seul « Fast forward » sortira sur la compilation CD « THAT’S THE WAY COOKIE CRUMBLE ». Le groupe joue toujours, mais moins régulièrement, et au printemps 98, quelques semaines avant plusieurs week-ends de concert, David et Olaf, respectivement guitariste et batteur, décide d’arrêter. Le groupe trouvera en catastrophe Olivier de Sixpack et Junior des Poulps en remplacement pour « honorer les engagements » (ahahah) et fera son dernier concert à la maison sous le nom de Male Models, au café de la gare de la fouill’, pendant le premier match de la coupe du monde 98 (tout le monde regardait la télé au dessus d’eux pendant qu’ils jouaient ! ). Dans le même temps, ils enregistreront une dernière session au local pour des titres jamais sortis.
 

Après ça, tout le monde jouera dans un nombre incalculable de groupes, donc je vais juste citer ceux qu’ont sortis des disques : Protex Blue, Drunken Vengeance Bastards, Hunchbacks, Thee Muckrackers, Boxing Elena, Straight To Hell, etc… (et j’en oublies !).
Hamani nous a malheureusement quitté il y a plusieurs années.
 
 
Alors hop, dans ce dossier à télécharger, j’ai mis :
-le 25cm
-tous les titres de la session de 96
-4 titres d’un concert à Sail sous Couzan avec les Burning Heads (dont deux sont respectivement sortis sur la compile LP « Clash On Parole – A Tribute to the Clash » et le CD compilation de la scène stéphanoise « Mort Ou Vif », et deux autres complètement inédits que j’ai retrouvé sur une K7. Le son est clean, c’était un truc enregistré en sortie table de mixage.
-« Nothing » tiré d’un enregistrement 4 pistes et déjà présent sur la compile CD « Don’t fuck with Saint-Etienne ».

Tous les titres des vinyls ont été rippés d’après les vinyls.

Et ici, vous pouvez aussi télécharger l’intégralité de la session de 97 (il faut en remercier Stef « RAD PARTY » qui l’a en fait rippé d'après K7 et mis sur son blog).
Là, je vous mets la dernière session studio du groupe (la "Male Models" demo !), 5 titres enregistrés en juin 98, quelques semaines après le dernier concert du groupe. Il s'agit de la dernière formation du groupe qui dura un mois, le temps de faire quelques week-ends de concerts à Nancy, dans l'est et à Paris, pour finir en beauté au mythik Café de la Gare de la fouillouse ! Junior des Poulps et Olivier de Sixpack avaient remplacé au pieds levé Olaf et David qui venaient de quitter le groupe. Je vous ai aussi mis 3 titres en live bien désaccordés pour faire bonne mesure (enregistrés en 97) !



 

Là, c'est pour les completistes avec un enregistrement live en 4 pistes dans le local de répet', réalisé par François de Switchstance en 1997. Peut-être l'enregistrement existant se rapprochant le plus de ce qu'était le groupe en concert et donc un petit document sympatoche !
J'ai pas retrouvé les deux titres inédits tirés des sessions du 25cm... peut-être un jour ?..

On le récup' en cliquant là !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire