Voilà donc toutes les pages de l'ancien site réunies ici pour plus de cohésion et cohérence. Hésitez pas à me contacter si vous avez des photos / enregistrements / etc... à partager.

HUNCHBACKS (1994-2005)


Alors, les bossus se forment sur les cendres des Prostates, récupèrent un ex-Tribal TV, et se lancent directos dans les concerts. A l’époque on les appelait « le groupe des pédagos » vu que quatre d’entre eux bossaient pour l’Education Nationale (et le cinquième était tatoueur !). Ils joueront, je pense, dans tous les bars et toutes les salles de sainté, avec quasi tous les groupes stéphanois !

Ils enregistrent aussi assez rapidement une démo en 96, puis une autre en 97. En 1998, ils prennent quatre titres de leur 2eme démo et les sortent sur un EP vinyl sous une belle pochette du gars Carve (of « Nerfs à Vif » fame !), le tout sur leur propre label « Peggy records ». "We're a boys band" que ça s'appelait !
Durant cette période, le groupe change de bassiste à plusieurs reprises, et pratique un punk-rock speed à forte teneur 77 (Dickies en tête !) et parfois plus influencé par des trucs Australiens / Stoogiens. Frank, le chanteur, se saisit d’une trompette sur deux / trois titres de leurs sets et ça rajoute un petit plus non négligeable !
Le 45t est donc une petite réussite mais il faudra attendre 1999/2000 pour les voir sortir un nouveau truc sous la forme d’une démo CDR de 11 titres (« You drink too much »). Dans le même temps, Olaf, ex-Libre Parole Aux Muets et Perfect Cousins a remplacé Philippe à la batterie et sur scène, ils sont maintenant ultra efficaces dans leurs bons jours ! Leurs sets sont émaillés de multiples reprises de goût, des Outcasts à Girlschool en passant par Bulldozer !


Il faudra à nouveau attendre une paire d’années pour que sorte enfin un autre disque : l’album CD « Viper makes me sick » (encore sous une pochette de Carve) où figure pour la première fois le nouveau bassiste, l’immense (ahah) Jacques, ex-Traczir et ex-Dickheads. Le groupe a du coup pris un piti virage musical, leur punk 77 tire désormais plus sur le garage et / ou la Oi !, selon les titres. Un bien bon disque, même si le mixage avec chant bien trop en vant ne me l’a jamais trop fait, perso.
Le groupe sortira ensuite un deuxième album CD, « Don’t touch at my records », lui aussi bien convaincant, puis splittera en 2005.


Alors sur le dossier je vous ai mis :
- « Please don’t touch »
- « Peggy »
- « Why don’t you… » (je connais pas le vrai titre de celle-là, il est pas sur la jacquette !)
Tirés de la 1ere démo de 1996, « Splaaach vol 1 »

- « Speed »
Tiré de la 2eme démo de 1997, « Splaaach vol 2 »

- « We’re a boys band »
- « On the beach »
- « Don’t be a cop »
- « Satisfied »
Tirés de la 2eme démo aussi, mais ici rippés du 45t « We’re a boys band »

- « You drink too much »
- « Up 2 3 4 »
- « Another beer »
- « Happy year »
Tirés de la démo CD-R « You drink too much »

- « Leave »
- « Big sneak »
- « I wanna be your tiger »
- « L’ogre bolchévik »
- « Stronger than »
- Tirés de l’abum CD « Viper makes me sick ! »

C'est là, les p'tits potes !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire