Voilà donc toutes les pages de l'ancien site réunies ici pour plus de cohésion et cohérence. Hésitez pas à me contacter si vous avez des photos / enregistrements / etc... à partager.

QUESTIONS/REPONSES: Nicolas "Junior"

-Comment t’es-tu retrouvé à être actif dans la scène stéphanoise ?
Bon ça c’est fait en plusieurs temps. J’ai découvert cette scène assez jeune  sans réellement savoir ce que c’était, Guigui  Tran (Vomit for breakfast/ Chaos ZZZ/ Fun for all the family…), avec qui j’étais à l’école primaire, m’a emmené voir ses frères qui jouaient en concert avec Fucking Jo lors de la Fête de la musique 1991, au Ranch à la Ric’. Ensuite pas mal de groupes se sont montés à Saint-Etienne et ma sœur et mon frère se sont retrouvés à jouer dans certains d’entre eux, Switch Stance pour François et Silly Poulps pour Sophie. Peu à peu mes cassettes et disques de Queen, Mötley Crüe ou Guns ‘n’Roses se sont vues remplacer par  NOFX, Minor Threat, Drive Blind ou Jawbreaker et des démos de groupes stéphanois que je suis allé voir jouer, souvent en première partie de groupes venus d’ailleurs, et tout ça m’a donné envie de monter mon propre groupe…

-Premiers méfaits, premières activités ? Et qu’est-ce qui te motivait alors ?
…c’était vers 96, avec des amis d’enfance,  on a renforcé la scène HardCore Roche la Molière en créant les Rennetts. Il y avait Seb à la guitare, Mael à la basse (il joue maintenant dans les Garagnas) et moi, j’étais à la batterie et au chant avant de passer à la guitare avec l’arrivée de Greg (qui nous a quitté pour se consacrer à la Dub Inc.).
Au même moment, ma sœur devait partir en Autriche pour ses études et je l’ai remplacé au sein des Silly Poulps à la guitare. J’ai donc fait mon premier concert (mis à part quelques apparitions artistiques ici et là dans un cadre plutôt éducatif…) au BarRock de Roche la Molière un dimanche après-midi avec Fun For All the Family, Uneven, Eis, Burn on Ice. Au retour de Sophie, on a enregistré un 45 tours sorti sur Bananza sous le nom de Post Silly Poulps, “ produit ” par Tapi de Clermont…
De ces premiers méfaits est ressortie l’envie de faire des concerts, composer des chansons et enregistrer des disques…et surtout attendre avant de faire des reprises (cf In the army now avec les Poulps au BarRock…)
Avant: jeune, cheveux rouges, adidas, dead ken'... Classe !

-Tu peux faire un petit historique de ton activisme au cours des années, dans cette scène ?
En ce qui concerne les groupes, ça donne à peu près ça entre guitare, chant, batterie, orgue et Gogo dancing.
-Rennetts, 2 démos dont Do You Know Who we Are et l’avènement du PopPunk progressif.
-Post Silly Poulps, s/t Ep, quelques titres sur des compil’ et l’album A better Plan.
-Goma Tres, un seul concert mais de longues et produitives ( ???) répètitions.
-Krash A333
- Perfect Cousins pour les derniers concerts du groupe et un enregistrement que je n’ai jamais eu en ma possession…tu m’en passes une copie Mazak ? (-ben je l'ai pas, moi ! je vais le récupérer d'ici peu, je le mettrais ici en téléchargement- ndm)
- The Muckrackers s.e. , un album éponyme et de bons souvenirs de concerts…hein tu t’en rappelles pas ? Je t’expliquerai…
- Oursonik au poste de Gogo dancer (…et crachoir humain…) puis batteur le temps de 3 titres récemment.
Pour les groupes encore en activités.
-Boxing Elena, une demo Round 1, un album jamais sorti (peut-être que des titres seront téléchargeables ici, steup Maz !!!)(-fais moi péter un CD, feignasse !-ndm) et un 7 titres vinyl Yallah.
-Pocket Bastards où j’accompagne Lamiche, 2 cd-r sont déjà sortis.
-Le Club des gens Spéciaux, de retour ,après 6 ans d’absences, à la demande pas trop générale. On n’a jamais réussi à sortir un truc, et pourtant on a essayé…
Sinon il a eu pas mal de tentative de groupes durant les 15 dernières années comme “ Hamani et Ses Enfants ” et un que j’ai monté et dont je me suis fait virer comme un mal propre (…les personnes concernées se reconnaitront…hahaha…un conseil : regardez derrière vous quand vous sortez les mecs…VENGEANCE !!!).
J’ai aussi un peu participé à des Fanzines comme la Banane Magique, 2000 maniacs et indirectement à Little House.
 J’ai animé pendant pas mal d’année l’émission Let There Be Rock sur Radio Dio.
A différentes périodes j’ai organisé des concerts, d’abord entre groupes stéphanois, plus officiellement ensuite dans No Division et plus récemment au sein de DCA…mais en ce moment je suis en congé…

-Quels sont tes meilleurs souvenirs de la scène stéphanoises en tant que participant “ actif ” ? Et en tant que “ public ” ?
Mes meilleurs souvenirs ?eh ben y’en a vraiment beaucoup alors pour choisir ça va être chaud chaud…
Il y a tout d’abord les concerts où les affiches étaient composées uniquement de groupes stéphanois et où il y avait pas mal de monde qui s’y retrouvaient…de bonnes soirées.
Sincèrement je crois que je garde de bons souvenirs de tous les concerts que j’ai fais avec mes différents groupes.
Pour en citer quelques uns, celui à l’Entrepots (97/98) avec les Rennetts, Oursonik, Post Silly Poulps et les Protex Blue. Plein de gens, une bonne ambiance et le retour en taxi à Roche la Molière avec l’impression de voir arriver le succès !!!(…impression est le terme juste…héhéhé…).
Je pense aussi que le dernier concert des PSP au Sporting reste un bon souvenir, même si le groupe se séparait, ça annonçait l’ouverture d’un nouveau chapitre de l’histoire de ma vie… et merde l’EmoJunior revient…vite retour de glutteJunior…
Le dernier concert avec les Perfect Cousins au Café de la Gare à la Fouillouse était un très bon moment aussi, j’étais, comment dire, assez heureux d’avoir joué dans un de mes groupes préférés.
Avec Boxing Elena, même si ce n’était pas très underground, le concert au Fil devant 1000 personnes m’a bien plus, voir des gens qui ne te connaissent absolument pas te regarder et apprécier, c’est assez gratifiant et bon pour l’égo !!! Ces concerts, en extérieur style Fête de la Musique ou dans des lieux plus “ officiels ” ont ça de bien, une ouverture, une audience différente…mais bon la plupart de ces gens ne reviennent pas forcément te voir après…et finalement ces organisations plus “ professionnelles ” n’apportent pas les rencontres que tu trouves ailleurs.
Il y a quelques mois, le concert en hommage à Hamani était un moment important aussi.
En temps que public, tout pareil, y’en a eu vraiment beaucoup… C’était cool de se retrouver après les cours au Mistral, à l’Entre-pots, au Sporting…
Fête de la musique,  année “ je ne m’en souvient plus ”, Les Perfect avec l’arrivée des flics à l’entrep’. Concert sauvage au Crêt de l’Oeillon. Les concerts de Aina, Les Savy Fav, The Queers, LeatherFace, The Thermals, Clorox Girls, ou encore NRA et Blue tip au Rancart…Snuff au CCO, bon c’était à Lyon mais devait bien être 150 de Saint-Etienne…
Il y a aussi tous les groupes stéphanois qui laissent de bonnes traces comme les Protex, Vomit, Oursonik…
En tant qu’organisateur, ça fait plaisir de faire jouer tes groupes favoris du moment…Retisonic, Ted Leo and the Pharmacists, The Lapse, Juno, Capitol City Dusters, Paramount Styles…De bonnes rencontres et de bon moments comme les 2 jours passés avec les Los Angelesiens de Die Princess Die, à faire le tour des troquets…ça aide à digérer l’élection du nain…

Dans les bons souvenirs restent l’amitié, les potes que je n’aurai jamais connu ailleurs…Des tas humains, des after, des before…
Y’a plus qu’à en créer de nouveau …

-Les pires ?
Quand ça manque de gluttes !
Les séparations de groupes, c’est pas toujours facile. J’ai peut-être des regrets par rapport à certaines choses de la vie des groupes dans lesquels j’ai joué…
Sinon les pires souvenirs sont ceux de la “ vraie ” vie, ce qui aurait pu se passer autrement, la disparition d’amis…

Après: vieux, cheveux longs, ami des bêtes, écoute de la zik de merde... Pas classe !

-Quelles sont pour toi les forces et les faiblesses de la scène locale ?
Ah, bonne question…dure réponse…Je crois qu’une des forces de cette scène est le fait qu’elle soit “ soudée ”(hXc rules man ya know what I mean bro ”), mais c’est pas toujours vrai non plus.
Les groupes de Saint-Etienne pour moi ont pratiquement toujours été de qualité, c’est encore le cas aujourd’hui. Il y a aussi une envie de s’exporter et de continuer à faire des choses (disques/concerts/fanzines…). L’acte “ militant ” existe et c’est une bonne chose.
Pour les faiblesses, peut-être un manque de nouvelles têtes…je me rappelle d’être allé voir Guerilla Poubelle il y a 1 an ou 2 et c’était blindé de jeunes qui visiblement appréciaient la musique et le discours du groupe, mais je ne les ai jamais vu à d’autre concerts…peut-être que nos moyens de communications ne sont pas bons…tu sais toi ?

-Tes 5 skeuds stéphanois préférés ?
-Le 10 ‘’ des Perfect Cousins.
-Le split Switch Stance/ Bad Taste.
-Le 45 mono face des World Pets.
-La compilation “ Mort ou Vif ”  pour l’aspect historique de la chose.
-Volume 4 de Tête de Cerf

-Tes activités actuelles ?
Ben je travaille dans une radio…comme quoi…
 J’espère bien continuer à participer à cette scène.
Pocket, le Club des gens spaciaux,un enregistrement avec Boxing devrait paraitre d’ici…ça prendra le temps que ça prendra…et je me motive pour un projet solo acoustique.

-Un truc que t’aurais à rajouter ?
Je regrette simplement aujourd’hui de devoir racheter les disques de Queen, Mötley Crüe ou Guns’n’Roses…Merci.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire